• FondSlide2.png
Accueil

CFDT F3C - Communication Conseil Culture CFDT

Production cinématographique : négocier pour un nouveau départ

Envoyer Imprimer PDF

capture dcran 2015-02-26  19.46.36

Communiqué de presse n°3 du 24 février 2015

Production cinématographique : négocier pour un nouveau départ

Le Conseil d’état a prononcé aujourd’hui l’annulation de l’arrêté du 1er juillet 2013 portant extension de la Convention Collective Nationale de la Production Cinématographique. 
La F3C CFDT se rejouit de la décison de la Haute juridiction administrative qui a statué dans son sens. 
Avec une célérité aussi inhabituelle que surprenante, le Gouvernement, par la voix de deux ministres Monsieur Rebsamen (ministère du Travail) et Madame Pellerin (ministère de la Culture et de la Communication), a aussitôt communiqué pour annoncer le lancement d’une nouvelle procédure d’extension sur la base du texte modifié par des avenants de 2013. 
Avant que l’Administration ne se prenne une nouvelle fois les pieds dans le tapis, la F3C CFDT demande à ce que l’ensemble des partenaires représentatifs du secteur se retrouvent autour de la table des négociations pour lever les quatre obstacles à la réussite d’une nouvelle procédure d’extension : 
- négocier des clauses spécifiques pour les films publicitaires ; 
- envisager des mesures particulières pour les films de moins d’1 million d’euros de budget ; 
- sécuriser la notion « à travail égal/salaire égal » (cf. le jugement défavorable rendu dans le cadre des dispositions salariales similaires de la Convention Collective de la Production Audiovisuelle) ; 
- préserver dans la durée « le dispositif des films de la diversité ». 
La F3C CFDT réaffirme son soutien au secteur de la Production Cinématographique, à l’équilibre économique de ses différents acteurs et rappelle que seul le dialogue social constructif peut amener à une sécurisation juridique indiscutable de la convention collective.

 

PAVE DANS LA PUB : numéro Hiver 2014-2015

Envoyer Imprimer PDF

Le Pavé dans la Pub - hiver 2015Le nouveau numéro du Pavé dans la Pub vient de paraître. Vous trouverez toutes les réponses à vos questions concernant le travail le dimanche et les arrêts maladie. Chérine témoigne de son vécu lors de son congé maternité.

Vous pouvez le télécharger ici.

Bonne lecture!

 

SAFEGE : Signature de l'accord égalité professionnelle

Envoyer Imprimer PDF

Tract SAFEGELe 16 décembre dernier, l’équipe CFDT a signé un accord sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l’entreprise SAFEGE. Cette entreprise compte 840 salarié(e)s (au 29 septembre 2014) et est répartie sur tout le territoire.

Cet accord est une première pour l’équipe CFDT qui a été force de proposition sur le sujet.

Téléchargez l'accord signé et le tract réalisé par l'équipe.

 

Solidaires avec Charlie Hebdo

Envoyer Imprimer PDF

Solidaires avec Charlie Hebdo

Nous-sommes-tous-Charlie


Solidaires des professionnels de la presse, des médias et de la culture, Audiens se mobilise pour leur apporter un soutien psychologique personnalisé.

 Contactez Audiens ici

 

CARNAGE MEURTRIER À « CHARLIE-HEBDO » : DÉGOÛT ET COLÈRE

Envoyer Imprimer PDF

Communiqué de presse n°1 du 7 janvier 201515CP01-Carnage meurtrier a Charlie-Hebdo-degout et colere

CARNAGE MEURTRIER À « CHARLIE-HEBDO » :
DÉGOÛT ET COLÈRE

La Fédération Communication Conseil Culture CFDT exprime son dégoût et sa colère suite à l’attaque à l’arme lourde du local de « Charlie Hebdo » ayant provoqué un carnage sanglant avec douze morts selon le dernier bilan et plusieurs blessés dans un état grave.
La démocratie est attaquée à travers un de ses piliers fondamentaux qu’est la liberté de la presse. C’est cette liberté essentielle qui était visée déjà en 2013 lors de la fusillade dans les locaux de « Libération » ou l’agression dans ceux de « BFM-TV ».
Aujourd’hui, le carnage perpétré à « Charlie-Hebdo » franchit une étape supplémentaire dans l’escalade de la violence et la terreur. Cet attentat terroriste est le plus important que la France ait eu à subir depuis des décennies…
Pour sa part, et plus spécifiquement dans le cadre de la défense intransigeante de la liberté de la presse face à toutes les menaces obscurantistes, la F3C CFDT s’associera à toute initiative pour exprimer sa colère face à l’horreur et sa solidarité à l’égard de nos collègues.
La F3C CFDT adresse ses condoléances aux familles et proches des victimes, ainsi qu’à l’ensemble des salariés de Charlie-Hebdo.

 

Page 1 sur 105