Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

La culture contre le Front National

Les arts et la culture, par leurs valeurs de diversité, de partage et d'épanouissement des libertés sont indissociables d'une société démocratique d'égalité et de fraternité.

Nous ne pouvons accepter la banalisation du Front National et de ses idées antidémocratiques de rejet de l'autre et de repli sur soi dans une société identitaire et fragmentée.

Nous appelons à participer au scrutin du 7 mai, à voter pour faire barrage au FN.

 

Rassemblement citoyen le 2 mai 2017 à partir de 19h30
Salle des concerts de la Cité de la musique (Philharmonie de Paris)
221, avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Premiers signataires :
Adami, AJC - Association Jazzé Croisé, Association Française des Orchestres, CAMULC, CFDT culture, CFTC, CGT Culture, CGT Spectacle, F3C CFDT, FEPS, FESAC, Futurs Composés, GRANDS FORMATS - Fédération des grands ensembles de jazz et de musiques improvisées, la Ligue de l'enseignement, LdH - Ligue des droits de l Homme, Les Forces Musicales, Music Manager Forum France, PRODISS, PROFEDIM, Réunion des Opéras de France, SAMUP, SFA-CGT, SMA, SMdA CFDT, SNAC, SNAM-CGT, SNAPAC CFDT, SNAPS, SNDTP, SNES, SNSP, SYNDEAC, SYNPTAC-CGT, USEP-SV, Zone Franche...

Contact : stopfn2mai@gmail.com #stopFN2mai

BUREAUX D'ÉTUDES : Tract salaires minima 2017

Retrouvez le tract CFDT sur les minima conventionnels ainsi que l'accord signé par la CFDT (première organisation syndicale de la branche des Bureaux d'études ).

La Poste : Réorganisation des services supports

La commission de suivi du projet EEFS a permis de répondre aux questions posées par la CFDT, lors de la bilatérale, concernant certains éléments encore flous du dossier. Cependant, si les éclaircies se font jour concernant quelques promotions attendues et le chiffrage des lettres de mission, le ciel s’obscurcit brusquement face à l’arrivée d’autres projets.

BUREAUX D'ETUDES : la CFDT signe l'augmentation des minima conventionnells

La F3C CFDT a pris la décision de signer, le 30 mars 2017, la revalorisation des minima conventionnels de la Convention Collective des Bureaux d’Etudes dite Syntec.

Cette revalorisation n’avait pas eu lieu depuis 2013, malgré l’obligation, dans la branche, d’ouvrir les négociations sur les minima deux fois l’an. Les salarié.e.s de la branche sont de plus en plus proche des minima conventionnels, et cette augmentation de 2% pour les ETAM et 1,5% pour les cadres est une belle aubaine.

Cette nouvelle grille de salaires est applicable au plus tard au 1er juillet 2017 et au plus tôt le premier jour du mois civil suivant la date de publication au Journal Officiel. Au moment de la rédaction de cette note, l’arrêté n’était toujours pas publié. Cette grille s’applique à l’ensemble des entreprises entrant dans le champ d’application de la convention collective.

La nouveauté de cet accord c’est que les deux grilles ETAM et Ingénieurs et Cadres figurent sur le même avenant.

La Poste : Services Financiers

À la lecture des différents rapports sociaux annuels des Services Financiers, la CFDT a plusieurs fois interpellé La Poste sur la situation de la pyramide des âges et sur la nécessité d’apporter du sang neuf pour garantir le renouvellement générationnel dans les Services Financiers.

La Poste : Premières réponses aux fortes attentes des conseillers bancaires

La commission de suivi de l’Accord Evolution Professionnelle de la Ligne Bancaire du 30 mars 2017, a permis au DRH du Réseau et de la Banque de présenter les premières réponses aux mécontentements exprimés lors de la grève du 14 mars dernier.

La Poste : Moyens de remplacement

Après plus d’un an de discussions, les négociations vont bientôt s’achever.
Ce dossier répond à la volonté du Réseau de sédentariser un maximum de postiers. La CFDT dénonce une sédentarisation à marche forcée qui ne tient pas compte des compétences acquises des postier.e.s, ni du service rendu aux clients.
Pour la CFDT, il est important que les chargés de clientèle, les EAR, les ²volants² soient au cœur des négociations.

Orange - La CFDT et l'UNSA Orange interpellent les candidats à la présidentielle

La CFDT et l’UNSA ont souhaité interpeler ensemble les candidats sur le nombre d’opérateurs Télécoms, la place et le rôle de l’État chez Orange, l’avenir des fonctionnaires y exerçant leur activité, les questions de fiscalité du numérique face la sur-taxation des opérateurs et au dumping fiscal.

Contenu : Sur les grands défis qui se présentent en France dans les années à venir, la confédération CFDT a décidé d’interpeller les candidats (excepté du FN dont « rhétorique et projet sont antinomiques avec nos valeurs démocratiques, solidaires et progressistes ») par 35 questions. Pour favoriser le débat d’idées et éclairer les travailleurs sur les grands enjeux de société, la confédération CFDT publiera les réponses des candidats sur son site internet à l’adresse https://www.cfdt.fr/portail/actualites/societe/-adresse-la-cfdt-interpel....

Dans le secteur des télécoms et du numérique aussi, la CFDT et l’UNSA d’Orange ont souhaité interpeler les candidats à l’élection présidentielle par 6 questions, dont le nombre d’opérateurs Télécoms, la place et le rôle de l’État chez Orange et dans son environnement, l’avenir des 47 000 fonctionnaires y exerçant leur activité, les questions de fiscalité du numérique face la sur-taxation des opérateurs télécoms et au dumping fiscal dont bénéficient les GAFA.

La CFDT et l’UNSA d’Orange ont également insisté sur la nécessaire reprise du dialogue social et industriel dans la filière du numérique.

Les réponses des candidats seront, elles aussi, publiées sur notre nouveau site intranet CFDT Orange.

La Poste : Négociations annuelles 2017

Dans le contexte durable d’une inflation faible (0,13%), les négociations annuelles sont toujours difficiles. Les propositions initiales de La Poste pour 2017, ont été améliorées par la CFDT pour qu’un maximum de postier(e)s puisse bénéficier d’une amélioration de leur pourvoir d’achat.

Grâce à la CFDT, les négociations 2017 ont abouti à un accord majoritaire.

La Poste : COGAS

Simplification et dématerialisation  

En début d’année, La Poste avait présenté son projet de dématerialisation, tant pour la constitution du dossier que pour le titre en lui-même.

Cettte dématérialisation fait écho aux remontées des postier-e-s dont le soucis était  de pouvoir utiliser leurs Chèques-Vacances auprès d’opérateurs de vente à distance pour régler leurs voyages, séjours, billets de train, etc.