Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

TECHNIP : Tract : entretien annuel

Retrouvez le tract de l'équipe CFDT chez TECHNIP sur les entretiens annuels.

WORLDLINE : Social News n°218 janvier 2018

Retrouvez le "Social News" de janvier 2018 de l'équipe CFDT chez Atos Worldline.

La Poste : SLD Filière "contrôle de gestion"

Le projet de La Poste « Servir Le Développement » (SLD) impacte à la fois l’organisation, les processus, les outils, la gouvernance et les compétences de la filière « Contrôle de Gestion ».
Il crée notamment 6 fonctions supports mutualisées et 2 nouveaux profils de Contrôleurs de Gestion : « business partner » et « business support ».

CULTURE - TO BIS, OR NOT TO BIS

Cette année encore, la F3C CFDT est présente aux Biennales Internationales du Spectacle, le  rendez-vous dédié à la filière du spectacle vivant

Venez nombreux nous rencontrer afin, notamment, de consulter le Journal que nous éditons à cette occasion. Au sommaire de l'édition de cette année : 

  • Edito
  • Représentativité
  • Actualité conventionnelle du spectacle vivant
  • L’édition phonographique
  • Les prestataires
  • Quel avenir pour l’audiovisuel public ?

Emmanuel... Macron des sources ?

La F3C CFDT dénonce les entraves à la liberté d’information et à l’exercice de l’activité artistique perpétrées ces derniers jours par les pouvoirs publics français à Besançon, Guéret, Roubaix-Tourcoing.

La F3C CDFT s’indigne que le ministère de la Culture puisse avoir la volonté de s’attaquer aux sources de l’information publiée dans le journal Le Monde concernant ses projets CAP 2022.
Ce document intitulé Action publique 2022 présente une restructuration comptable des missions du ministère. On y cherche en vain une idée qui ressorte de l’ordre d’une vision politique de la Culture.
Sur les sources, cette fois liées à l’histoire de France, que penser lorsqu’on promet
de ramener nos archives à l’essentiel ? La CFDT considère qu’il n’est pas responsable de laisser à l’appréciation du pouvoir politique et budgétaire la qualité d’essentielle
à une archive constituant une partie de l’histoire et de la culture française. Quoi de plus subjectif que de juger de ce qui est essentiel lorsqu’il s’agit du jugement d’un pouvoir politique quel qu’il soit ?
Concernant l’audiovisuel public, la F3C CFDT demande à connaître les objectifs du pouvoir en place et, le cas échéant, sur quelles considérations autres que comptables ils reposent. La F3C CFDT est opposée à toute suppression sèche de poste, à tout départ contraint. La responsabilité sociétale des pouvoirs publics impose une ré exion préalable sur les conditions de maintien dans l’emploi de l’ensemble des salariés concernés.

Revoir les conditions d’exercice du ministère qui a empilé les réformes ces deux dernières années (réforme territoriale en 2015 et loi relative à la création, à l’architecture et au patrimoine en 2016) est une évidence que la F3C CFDT ne conteste pas. Mais dans ces perspectives de réduction aveugle de moyens et de services publics, la F3C CFDT, deuxième organisation syndicale de salariés sur l’ensemble des champs professionnels de la Culture et de la Communication, regrette l’absence de concertation et de dialogue en vigueur sous le ministère de madame Françoise Nyssen. La F3C CFDT souhaite que de réelles relations constructives puissent être établies avec les représentants des salariés. 

Les cultures du secret et de la menace ne sont pas celles qui mènent à un véritable dialogue. Si le gouvernement d'Edouard Philippe entendait ainsi exprimer sa nostalgie de la politique en matière de communication et d’information en vogue dans les années soixante, la F3C CFDT n’hésitera pas à lui rappeler que, jusqu’à vote du contraire, la France est un état de droit.

Paris, le 22 novembre 2017

 

 

 

Médias Distribution de la presse : la F3C CFDT demande un état des lieux transparent

Ce mercredi 10 janvier 2018, Gérard Rameix rend à Françoise Nyssen et Gérald Darmanin son rapport sur la filière de la distribution de la presse et Marc Schwartz quitte la direction du cabinet du ministère de la Culture pour une mission sur l’avenir de cette même filière.

La F3C CFDT a eu l’occasion d’exprimer à Françoise Nyssen et son cabinet sa position concernant ce secteur d’activité. La F3C CFDT demeure inquiète de l’opacité qui masque depuis des lustres la réalité économique et sociale de ce secteur, une opacité que le gouvernement viendrait accentuer s’il ne rendait pas public le rapport de Monsieur Rameix.

La régulation du secteur est censée être assurée par le Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP) et l’Autorité de régulation de la distribution de la presse (ADRP). Cette régulation gagnerait en légitimité si la composition de ses membres se fondait sur une représentation plus pluraliste de la filière. Presstalis (ex NMPP), l’un des deux opérateurs de la distribution de la presse, est maintenu sous perfusion d’aides d’état (entre autres...) depuis une vingtaine d’années et a connu plusieurs restructurations. Malgré cela, la situation de l’entreprise a continué de se dégrader au point d’afficher aujourd’hui plusieurs centaines de millions d’euros de dettes et d’être accompagnée par une mandataire ad hoc désignée par le Tribunal de commerce de Paris. Parallèlement, les Messageries lyonnaises de presse (MLP), après avoir également connu des difficultés, ont su s’adapter à l’évolution du marché de la presse écrite. La CFDT veillera particulièrement à ce que MLP ne fasse pas les frais de l’inconséquence passée (et actuelle ?) de l’Etat et de certains acteurs de la filière.

La F3C CFDT demande aux pouvoirs publics de dresser un état des lieux et un bilan des actions menées mais également de mettre en place une concertation avec les partenaires sociaux afin que les perspectives envisagées tiennent compte de la réalité de la totalité du secteur et non pas seulement d’intérêts de courts termes et de préservations des prés carrés de certains. 

Paris, le 11 janvier 2018

UES EXPERIS IT : Tract décembre 2017

Retrouvez le tract de l'équipe CFDT de l'UES EXPERIS IT sur les augmentations.

GFI : Tract hebdomadaire n°1 janvier 2018

Retrouvez le tract de l'équipe CFDT chez GFI sur les tickets restaurants.

GFI : Tract mensuel janvier 2018

Retrouvez le tract de l'équipe CFDT chez GFI sur :

- la rémunération (NAO 2018),

- le temps de travail,

- l'égalité professionnelle et la qualité de vie au travail,

- l'ICCHSCT,

- les Séniors,

- le Droit à la déconnexion.

La Poste : La CFDT obtient la reconduction des TPAS

La CFDT est intervenue auprès d’Yves Desjacques, nouveau DRH Groupe et Directeur Général Adjoint, et a obtenu la recondution des dispositifs de temps partiel aménagé senior (TPAS) au travers de trois accords signés par la CFDT :