Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Branche Distribution Directe : la mécanisation des poignées

Par Administrateur - 10 février 2012

Mécanisation des poignées pour ou contre ?

Seul le distributeur doit décider de son avenir, la CFDT sera là pour faire respecter ses droits.

Que va entraîner la mécanisation des poignées à Adrexo comme à Médiapost ?

L’arrivée de la mécanisation entraînera la suppression de la préparation manuelle des poignées faites par le distributeur, ce qui représente entre 30% à 50% du temps de travail. Le salarié devra, pour accomplir sa durée

contractuelle, distribuer plus de secteurs donc prendre les secteurs habituels d’autres distributeurs.

  • Quelles conditions de travail auront les salariés distributeurs ?
  • Y aura-t-il assez de travail pour tous les salariés ?
  • Le nombre de dépôts va-t-il diminuer ?
  • Quel est l’impact de la mécanisation des poignées sur l’emploi ?
  • Des distributeurs ? Des magasiniers ? Des chefs d’équipe ? Des responsables de plate-forme ?

La distribution des Publicités se fera sur 3 jours comme le souhaite les entreprises.

Les salariés distribueront sur n’importe quel secteur de la plate-forme.

Le distributeur ne fera plus qu’un seul tour par secteur même s’il y en a deux.

  • Que vont devenir les distributeurs à temps plein ?
  • Les entreprises ne garderont-elles que les petits contrats ?
  • Demain, quel type de contrat de travail (temps partiel, temps plein) les entreprises proposeront-elles aux salariés distributeurs nouvellement embauchés ?
  • Cela n’entraînera t’il pas des contrats précaires sans couverture sociale ?

La CFDT ne se contentera pas des propos rassurants des employeurs pour répondre à ces questions aujourd’hui sans réponse. La CFDT a demandé par ses élus aux CHSCT que des audits soient faits par des cabinets d’experts dans les entreprises.

La CFDT veut connaître les réels impacts de la mécanisation des poignées sur le personnel.

Ce que prévoit la CCNDD

CHAPITRE III Article 2 Le contrat de travail.

2.2 Qualification :

La qualification de chaque salarié doit figurer dans son contrat de travail, elle doit correspondre à la description des fonctions retenue par la classification de la présente convention.

A chaque niveau dans la classification, correspond une rémunération mensuelle minimale garantie à chaque salarié sous réserve des dispositions spécifiques applicables aux distributeurs.

CLASSIFICATIONS

Filière technique logistique et technologique

Niveau 1 : Exploitation logistique

Niveau 1.1 :

Distributeur : Salarié assurant le chargement, la préparation et la distribution en boîtes aux lettres et/ou en dépôt des documents, etc …….

La préparation est bien un élément essentiel
du contrat de travail du distributeur

 Un distributeur peut refuser la mécanisation de sa poignée

Article L 1222-6 du code du travail :

Lorsque l'employeur envisage la modification d'un élément essentiel du contrat de travail pour l'un des motifs économiques énoncés à l'article L. 1233-3, il en fait la proposition au salarié par lettre recommandée avec avis de réception. La lettre de notification informe le salarié qu'il dispose d'un mois à compter de sa réception pour faire connaître son refus.

A défaut de réponse dans le délai d'un mois, le salarié est réputé avoir accepté la modification proposée.

Si vous ne voulez pas que votre préparation soit mécanisée
demandez à être consulté par écrit et répondez par écrit.

NOUS SOMMES À VOTRE SERVICE POUR PLUS D’INFORMATION N’HESITEZ PAS À CONTACTER LA CFDT