Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Journée unitaire d'action

Par Administrateur - 04 mars 2014

G13La CFDT appelle à la grève le 13 mars 2014

Lors de la présentation du plan stratégique "La Poste 2020 : Conquérir l’avenir ", Philippe Wahl, le PDG du Groupe La Poste, assure avoir trouvé la bonne stratégie pour enrayer le déclin de l’entreprise.
Cependant l’adaptation drastique des effectifs, la modération salariale (déjà effective) et la flexibilité sans cadrage, affichées comme objectifs dans le "pacte social" font craindre le pire.
Il est des moments, dans la vie sociale d’une entreprise, où les syndicats ont besoin d’une mobilisation forte du personnel pour peser sur l’avenir.
Nous vivons ce temps fort ! 
La CFDT veut obtenir, maintenant, des engagements solides en faveur de l’emploi, du pouvoir d’achat et des conditions de travail.

L'intégralité de l'article

de la présentation du plan stratégique "La Poste 2020 : Conquérir l’avenir ", Philippe Wahl, le PDG du Groupe La Poste, assure avoir trouvé la bonne stratégie pour enrayer le déclin de l’entreprise.

Cependant l’adaptation drastique des effectifs, la modération salariale (déjà effective) et la flexibilité sans cadrage, affichées comme objectifs dans le "pacte social" font craindre le pire.

Il est des moments, dans la vie sociale d’une entreprise, où les syndicats ont besoin d’une mobilisation forte du personnel pour peser sur l’avenir.

 

Le financement du service public :

Pour la CFDT, ce n’est rien de moins que la pérennité de La Poste qui est en jeu !

L’état a la responsabilité de garantir financièrement  les missions de service public décidées par le législateur. En ne compensant pas, loin s’en faut, le coût des missions de service public dévolues à La Poste, l’état n’assume pas ses responsabilités.

 

La CFDT exige de l’Etat qu’il compense le coût des missions de service public afin de ne pas laisser cette charge indue venir « plomber » les résultats de l’entreprise car in fine, c’est l’emploi et les conditions de travail des postiers qui se dégradent.    

 

 

 

 

Nous vivons ce temps fort ! 

La CFDT veut obtenir, maintenant, des engagements solides en faveur de l’emploi, du pouvoir d’achat et des conditions de