Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Rapprochement Dexia-La Banque Postale : une construction qui se précise

Par Administrateur - 20 mars 2012

F3C CFDT - Communiqué n°14 - Paris le 20/03/12 à 15h15

Suite aux nouvelles présentations du projet d’adossement de Dexia-Crédit Local de France faites dans les Comités d’Entreprises de Dexia, de la Banque Postale et du Conseil de Surveillance de la Banque Postale, les fédérations CFDT concernées (Fédération Banques et Assurances, F3C et Fédération des Finances) ont fait conjointement les analyses suivantes :

Désormais, le projet d’adossement est mieux construit et donne une visibilité plus grande sur l’activité de financement du secteur public local qui sera portée par le nouvel ensemble constitué par Dexia Crédit Local de France, le Nouvel Etablissement de Crédit, la Banque Postale et sa nouvelle filiale commerciale.

Tel qu’il est présenté, ce projet semble économiquement viable.

Nous nous interrogeons sur la capacité du Groupe La Poste à poursuivre son développement et les investissements engagés dans le Plan « Ambition 2015 ». Ce projet peut compléter le plan de développement de la Banque Postale et être ainsi un apport positif pour le Groupe La Poste si la capacité d’investissement industriel et d’innovation de service est maintenue pour l’ensemble du groupe.

Concernant le Groupe La Poste, La CFDT demandera des réponses précises à la direction sur les fonds propres, le business plan et l'impact de cette nouvelle activité sur le coefficient d'exploitation.

 

 

Les 3 fédérations regrettent que le volet social soit absent à ce stade du projet : rien n’est dit de l’avenir des 1300 salariés actuels de Dexia Crédit Local. Pour la CFDT, il est incontournable que, conformément aux dispositions légales, les salariés attachés à une activité soient transférés dans les entités qui porteront dans le futur cette activité. Les salariés non rattachés directement à une activité doivent trouver une solution durable dans le bassin d’emploi du Groupe Caisse des Dépôts ou dans celui du Groupe La Poste. Sur ces questions, c’est dès maintenant que les organisations syndicales de Dexia, de la Banque Postale, du Groupe La Poste et de celui de la Caisse des Dépôts doivent être associées à la recherche de solutions collectives concrètes et de garanties pour les salariés concernés.

Plus généralement ce projet n’a pas vocation et ne permettra donc pas de répondre à la demande globale de financement des collectivités territoriales. En attendant que des dispositions soient initiées par l’Etat afin de stabiliser et sécuriser ce type de financements sur le long terme, la CFDT pense que la Caisse des Dépôts a toute légitimité pour jouer un rôle dans ce financement.

 

Cliquez ici pour télécharger ce communiqué de presse