Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Actualités Cinéma

Par Administrateur - 19 mai 2014

Capture décran 2014-05-19 à 11.29.58Convention collective : les permanents bannis de la famille (provisoirement !!!) 

Le titre qui leur est consacré n’a pas été au cœur des discussions de la convention API et nous le déplorons. Nous craignons que ce titre et ses 4519 salariés soient les laissés-pour-compte. Ces travailleurs de l’ombre auraient pu bénéficier à l’occasion de celle-ci d’un peu de lumière, mais les premières propositions des organisations d’employeurs nous laissent craindre le pire. Notre refus de signer une convention parcellaire était motivée en partie pour cette raison. Ce qui a été obtenu par d’autres catégories, sans tenir compte d’un équilibre général, entraînerait inexorablement la partie employeur à rogner sur ce titre le moins nombreux en salariés et les plus exposés par rapport à leur employeur. Le nombre d’entreprises de moins de 10 salariés représentent 97% de la production et ces salariés n’ont pas de délégué de plateau pour les défendre... La convention collective doit tenir compte de ces salariés et négocier, entre autres, la prime d’ancienneté, le treizième mois, la prime de mobilité, l’évolution de carrière, une grille de salaire adaptée au monde du cinéma, les majorations...

Télécharger le document