Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

"Je marche pour la Culture"

Par Administrateur - 07 février 2014

Lundi 10 février 2014, des milliers de personnes répondront à l'appel des organisations professionnelles du secteur culturel et descendront dans la rue à Paris et dans plusieurs villes de France pour défendre la Culture.
Je marche pour la Culture est la mobilisation des professionnels autant que de tout citoyen, usager, habitant qui n'imagine pas une société sans Culture.

L'ambition culturelle s'est effacée des discours politiques, notamment ceux de gauche qui avaient pu nous habituer à plus de considération pour des valeurs non exclusivement marchandes.
Par une concentration inédite d'enjeux législatifs, sociaux et financiers, le secteur culturel est à la croisée des chemins. Les prochaines semaines vont être décisives, soit par un nouvel élan salvateur, soir par un démantèlement rapide d'une des richesses de la France.

Après les diminutions déjà constatées ces dernières années, de nouvelles baisses, plus drastiques encore, s'annoncent pour les trois prochaines années sur les budgets culturels de l'Etat et des collectivités territoriales.
Dans le cadre d'une nouvelle étape de la décentralisation, à laquelle nous restons attachés pour en avoir été les pionniers, une délégation de compétence à toute collectivité territoriale a été inscrite dans la loi, qui entrainera l'effacement de l'Etat garant républicain.
Rien ne garantit que les préconisations des organisations professionnelles du secteur culturel soient entendues, au cours des négociations du régime d'assurance chômage des intermittents, pour revenir à un système mutualiste plus juste et protégeant les plus précaires.
Malgré des études qui prouvent le poids économique de notre secteur d'activité aux emplois non délocalisables, malgré l'apport déterminant des Artistes à l'épanouissement et à l'émancipation des citoyens, à travers la création et l'éducation artistique, malgré la présentation prochaine au Parlement d'une loi inédite dédiée à la création, le gouvernement n'est pas vraiment au rendez-vous de ces enjeux majeurs pour le développement de l'Art et de la Culture.

Devant tant de renoncements, Je marche pour la Culture sera l'occasion de rappeler les mots oubliés de François Hollande en 2012 : « La Culture n'est pas un luxe dont on peut se débarasser en période de disette... La Culture c'est l'avenir... »
Devant tant de périls, Je marche pour la Culture sera l'occasion de rappeler la place singulière de l'Art et de la Culture dans l'identité et les valeurs de notre pays.

A Paris, une grande manifestation s'élancera de la place de la République et rejoindra le Palais Royal. Une délégation de professionnels devra être reçue à l'issue du cortège.
D'autres manifestations auront lieu dans plusieurs villes de France : à Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, Lyon, Clermont-Ferrand, Metz, Lille et Saint-Denis de La Réunion.

Premiers signataires de l'appel :
- la CGT Spectacle (Fédération du spectacle, du cinéma, de l'audiovisuel et de l'action culturelle et ses syndicats d'artistes et de techniciens) ;
- la CGT Culture (Syndicat CGT des personnels des affaires culturelles) ;
- le SNJ CGT (Syndicat national des journalistes CGT) ;
- le SYNDEAC (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles) ;
- le PROFEDIM (Syndicat professionnel des producteurs, festivals, ensembles, diffuseurs indépendants de musique) ;
- le CIPAC (Fédération des professionnels de l'art contemporain) ;
- la CPDO (Chambre professionnelle des directions d'opéras) ;
- le SYNOLYR (Syndicat national des orchestres et des théâtres lyriques) ;
- le SCC (Syndicat du cirque de création) ;
- la CFE-CGC Spectacle (Pôle fédéral CGC spectacle et action culturelle et ses syndicats : SNACOPVA CFE-CGC, SNAPS CFE-CGC, SNCAMTC) ;
- le SNSP (Syndicat national des scènes publiques) ;
- le SMA (Syndicat national des musiques actuelles) ;
- la F3C CFDT (Fédération CFDT de la communication, du conseil et de la culture et ses syndicats : Syndicat culture CFDT et SNAPAC) ;
- le SYNAVI (Syndicat national des arts vivants) ;
- la FASAP-FO (Fédération des syndicats des arts des spectacles, de l'audiovisuel, de la presse, de la communication et du multimédia FO) ;
- Futurs Composés (Réseau national de la création musicale) ;
- ...

L'Appel, les initiatives à Paris et en régions, la pétition... sont consutlables sur le site Internet suivant :
http://www.je-marche-pour-la-culture.org/