Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Journée d’actions le 13 décembre 2010 en faveur du Spectacle vivant et contre l’abandon de toute ambition culturelle

Par Administrateur - 16 mai 2011

La F3C CFDT appelle à participer à une journée de mobilisations en faveur du Spectacle vivant et contre l’abandon de toute ambition culturelle.

La F3C CFDT appelle à participer à une journée de mobilisations en faveur du Spectacle vivant et contre l’abandon de toute ambition culturelle.

Télécharger Communiqué de presse n°31 Journée d'actions du 13 12 2010.pdf (42Kb)

Même si les garanties financières des collectivités territoriales ne sont pas encore certaines, nous avons obtenu par une forte et durable mobilisation que les compétences culturelle et sportive soient accordées à tous les niveaux de collectivités territoriales et que les financements croisés soient maintenus.

Mais, alors que le Théâtre, la Danse, la Musique, les Arts du Cirque et de la Rue sont plébiscités par les publics en France et à l’étranger, le budget 2011 pour notre secteur est une peau de chagrin.

Nous refusons de subir les conséquences de la crise que les libéraux invoquent et dont ils sont responsables.

Nous refusons le désengagement de l’Etat, les coupes claires dans les subventions.

Tout cela s’est déjà soldé par des baisses de rémunération des Artistes et continuera par des licenciements, des milliers d’heures de travail en moins pour les Artistes, les Techniciens et pour tous les corps de métiers de notre secteur. Pour les citoyens, c’est un pan entier du service public de l’Art et de la Culture qui est menacé et qui demain risque de disparaître dans des villes, dans des banlieues, dans des territoires ruraux.

Pour éviter cette déflagration nous devons nous mobiliser et exiger :

-          L’arrêt de la RGPP dans le domaine de la culture ;

-          Le dégel de la réserve budgétaire de 5% ;

-          La prise en compte de nos propositions de réformes :

o    L’élaboration et le vote d’une loi d’orientation et d’une loi de programmation pour inscrire la place de l’Art, de la Création et des Artistes dans notre société, et assurer la pérennisation des moyens et de leur financement afin d’appliquer l’un des droits fondamentaux de la Constitution : l’accès pour tous les citoyens à l’Education, à l’Art, à la Culture et à la Connaissance ;

o    La négociation avec les collectivités territoriales d’une nouvelle étape de la décentralisation, avec la garantie de leurs ressources ;

o    Des mesures de soutien pour les compagnies et l’émergence ;

o    Le développement des emplois techniques et artistiques avec l’adoption de mesures d’aides à l’emploi ;

o    La remise à niveau des institutions, établissements, festivals et entreprises culturelles ;

o    Le déploiement d’un plan général et chiffré en faveur de l’éducation artistique et d’une véritable démocratisation culturelle ;

o    La mise en œuvre d’une politique culturelle ambitieuse européenne et internationale.

-          La mise en place, avec de nouveau moyens, d’un plan de développement du Théâtre, de la Danse, de la Musique, du Cirque et des Arts de la rue.

Et dans le domaine social :

-          La pérennisation du système spécifique d’assurance chômage des Artistes Techniciens du Spectacle vivant et enregistré engagés par intermittence ;

-          Ou encore le respect de l’engagement du gouvernement sur le maintien d’un système mutualisé au titre des congés payés pour les salariés intermittents.

Face au renforcement de l’offensive du gouvernement, nous devons agir vite et fort pour obtenir que des mesures exceptionnelles soient prises rapidement en faveur du Spectacle vivant.

Nous appelons les artistes, les personnels techniques, administratifs et d’accueil, permanents ou intermittents, les publics, les responsables politiques, les citoyens à venir manifester le lundi 13 décembre 2010 à 14h30, Place du Palais Royal à Paris.