Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

B2S - En On n°2
Le journal des salariés de B2S

Par Administrateur - 03 juin 2013

Vos élus se lâchent...

Chers lecteurs, vous qui vous passionnez pour l’économie d’un secteur dynamique qui repose sur l’optimisation du temps de travail rapporté au temps de présence effectif, un nouveau challenge va venir toiletter vos certitudes.

Le top team of manager of the Roanne’s center s’est lancé un défi à la hauteur du marché des centres d’appel, la restriction de la pause pipi pour l’optimisation du chiffre d’affaire. La pause caca de moins de 6 minutes par jour pour maximiser la marge sur CA.

Evidemment, nos cadres ne se mêlent pas eux-mêmes à la lutte pour cette juste cause, on laisse ce sale boulot aux « sup » et surtout aux vigies. Après vigie pirate, vigie pipi, ce n’est pas comme si on considérait l’intelligence du personnel, ce n’est pas comme si on intéressait son personnel à ce qui peut générer du profit.

À bas la gastro., à bas l’énurésie, cystite et constipation seront les mamelles de nos succès futurs. Ce qui peut vous sauver de ce triste état, de ces langueurs intestines, c’est l’évolution, 6 minutes par jour de pause toilette, c’est réservé au petit peuple des télé-conseillers. Plus vous gravissez l’échelle de la hiérarchie et plus de temps vous est offert pour vous alanguir au petit coin, pour vous délester de vos tracas intérieurs.

Il nous est rapporté que de nouveaux salariés s’angoissent à l’idée de passer huit heures en chaise, ils souffrent à l’avance de devoir endurer la pause toilette contrainte. Qu’ils n’hésitent pas à outrepasser cette nouvelle énorme norme !

L’avenir des centres d’appels se trouve peut-être au fond, enfin, dans la chaise percée, ce gentil trône dont on sait que Louis XIV lui-même fit un usage immodéré. Reste à trouver un fournisseur…

En attendant, un nouveau pas semble franchi vers ce que nous appellerons l’inacceptable. Vos élus CFDT

Téléchargement

PDF icon cfdt_b2s_en_on_n02.pdf