Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

"Emploi et conditions de travail en centres d'appels téléphoniques"

Par Administrateur - 16 octobre 2006

La CFDT en campagne contre les pratiques anti-sociales des donneurs d’ordres La F3C CFDT est la seule organisation syndicale à regrouper dans le même champ, les donneurs d’ordre et les prestataires en centre d’appels.
Dans ce cadre, en 2005, elle a mené l’enquête « Le Travail en Questions » dont les résultats mettent en exergue le mal être des salariés en centres d’appels téléphoniques (CAT) prestataires.
Etant donné les remontées de cette étude, la F3C s’est engagée début octobre dans une campagne visant à responsabiliser les donneurs d’ordres.
Effectivement, les services achats des entreprises donneurs d’ordre pratiquent les enchères inversées qui aboutissent à une casse des prix du marché, donc à une diminution des marges de profit des centres d’appels (de 30 à 40%). Par voie de conséquence, les centres d’appels, pour préserver un certain niveau de marge, répercutent la diminution de leur chiffre d’affaires sur les salaires à l’embauche de leurs employés.
Par ailleurs, les préavis de rupture de contrat trop courts ont pour conséquence de créer une précarité de l’emploi sans donner les moyens aux entreprises prestataires de mettre en place de vrais plans de sauvegarde en cas de perte de contrats.
Aussi, ce système oppresse-t-il les salariés des centres d’appels prestataires qui vivent dans des conditions de stress encore plus difficiles que les centres d’appels internalisés. Il piétine les démarches nationales de réhabilitation de l’image des centres d’appels basée sur des emplois durables et une bonne qualité de service rendu aux clients.
C’est dans ce cadre que s’inscrit la campagne de solidarité de la F3C. Elle a pour thèmes revendicatifs principaux :
• l’amélioration des conditions de travail en CAT qu’ils soient internalisés ou externalisés,
• la dénonciation des pratiques des donneurs d’ordre, afin de sauvegarder les emplois du marché en France et d’assurer une bonne qualité de service.
Par ailleurs, la F3C s’associe à la campagne anti-stress de l’internationale CFDT, l’UNI (Union Network International), pour améliorer les conditions de travail des téléconseillers. 

Téléchargement

PDF icon Dossier de presse