Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

1ère Visio conférence de 2011 de Stéphane Richard aux salariés

Par Administrateur - 13 janvier 2011

Le 5 janvier 2011, lors d’une vidéoconférence interactive avec le personnel de France Télécom, Stéphane Richard, Directeur Général, a réaffirmé sa stratégie, conforme à Conquêtes 2015, et sa volonté de tenir les engagements pris en 2010.

Le 5 janvier 2011, lors d’une vidéoconférence interactive avec le personnel de France Télécom, Stéphane Richard, Directeur Général, a réaffirmé sa stratégie, conforme à Conquêtes 2015, et sa volonté de tenir les engagements pris en 2010.

Télécharger 11CP05 1ere visio conférence en 2011 de Stéphane Richard aux salariés.pdf (282Kb)
 

Les orientations visant à rapprocher les décisions des structures opérationnelles sont confirmées. La CFDT s’en félicite. De plus, la recherche de la satisfaction des salariés, réels acteurs des décisions, comme moteur de la fidélisation clients est également affirmée, en phase avec les valeurs de responsabilisation et d’émancipation des salariés prônées par la CFDT.

Stéphane Richard déclare vouloir tenir ses engagements.

De son côté, la CFDT ne lâchera rien de ses exigences de changement social.

La CFDT attend que les annonces à venir concernant l’organisation et les modes de fonctionnement en France concrétisent ces orientations. Il en est de même pour la "rupture avec les approches du passé" ou son appel au non conformisme.

La CFDT se satisfait de l’importance, rappelée par Stéphane Richard, des responsabilités des cadres dans le changement, mais aurait souhaité également que soit notée la place essentielle qu’ils occupent dans l’entreprise avec leur droit à l’expression et leur pouvoir d’autonomie et d’initiative.

Enfin, la CFDT a fait de la rémunération et du pouvoir d’achat une priorité. Nous prenons acte de l’engagement du Directeur Général d’appliquer l’accord salarial 2010, alors que des modalités d’application  écartaient une mesure favorable aux fonctionnaires non-cadres.

Cela dénote, en ce début d’année, la volonté du Président Général à tenir les engagements pris vis-à-vis de la CFDT et des salariés, non seulement dans le cadre du contrat social, mais aussi des accords sur le stress signés en 2010.