Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Agir durablement et localement sur le travail

Par Administrateur - 08 juillet 2011

La direction de France Télécom-Orange et des organisations syndicales, dont la CFDT, viennent de signer aujourd’hui un "accord sur les expérimentations en vue d'améliorer les conditions de travail."

Le but de cet accord est d'expérimenter, pendant un an maximum, une nouvelle forme de dialogue social, non plus au niveau national mais au niveau de chacun des établissements (boutiques, centres d'appels, unités techniques, ...).

Depuis plus d’un an, la CFDT demandait avec insistance aux dirigeants de France Telecom Orange d’enclencher une démarche pragmatique de déclinaison des accords négociés nationalement de 2009 à 2010. Avec l’accord sur le télétravail, revendiqué et signé par la CFDT en 2009, mais réellement mis en œuvre en 2010, cet accord de méthodologie sur les expérimentations est le second outil qui apportera des avancées concrètes au plus près du terrain et réduira certainement ce sentiment qu’ont les salariés que le changement dans l’entreprise n’avance pas aussi vite que le laisse penser la communication institutionnelle de France Telecom.

Cette démarche de « plein pied », qui s’appuie sur l’expérience du terrain, va enfin permettre de mettre autour de la table les différents acteurs locaux (cadres et non cadres), et de travailler localement sur une (ou plusieurs) problématique(s) afin d’améliorer les conditions de travail, et de façon contractuelle avec les syndicats. On quitte la seule logique de communication descendante dans l’entreprise, à l’appui d’un contrat social, et on met en réflexion les salariés et responsable locaux « côte à côte » dans le cadre de groupe de travail prédéfinis.

Cet accord est également une chance pour les cadres et plus particulièrement les managers de proximité de se réapproprier la confiance parfois encore distendue dans les collectifs de travail.