Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

IC TELECOM : les salariés en grève

Par Administrateur - 21 mars 2012

IC Telecom, opérateur VOIP CENTREX, spécialisé dans les solutions d’acheminement de la voix /Data pour les PME/TPE  se distingue depuis près de 9 mois par sa conception originale de la gestion de ses salariés.

 

Après avoir connu une expansion fulgurante entre 2009 et 2010 se caractérisant notamment par l’ouverture de six agences en Province et le recrutement massif de commerciaux, cette entreprise, à cause d’une croissance mal maîtrisée, n’est plus aujourd’hui en mesure de régler les salaires, ou alors avec des retards pouvant atteindre jusqu’à six mois.

La CFDT dénonce des licenciements abusifs ainsi que des pressions morales et financières ayant poussé bon nombre de salariés à démissionner. Sur la période 2011-2012, les effectifs d’IC Telecom sont passés  de plus de 200 salariés à environ soixante-dix salariés aujourd’hui. En dépit du nombre de licenciements, aucun plan de sauvegarde de l’emploi n’a été négocié et encore moins mis en place.

 

Il est grave de constater que le Tribunal de Commerce de Paris, saisi plusieurs fois pour demande de liquidation, n’ait toujours pas nommé de liquidateur. L’inaction de ce Tribunal a empêché les salariés de manifester leur créance auprès de l’Agence de garantie des salaires et a eu pour conséquence la faillite et la fermeture d’autres entreprises, clientes d’IC Telecom.

 

C’est pourquoi les salariés d’IC Telecom, en détresse morale et financière, sont en grève depuis le 13 mars 2012 et demandent une issue honorable à leur situation catastrophique.

 

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse