Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Télécoms - CFDT, CGT, SUD et UNSA appellent à une journée de mobilisation et d’action pour l’emploi le 13 novembre

Par Administrateur - 19 octobre 2012

F3C CFDT - Communiqué n°38 - Paris, le 18/10/12 à 14h 

Filière Télécoms
CFDT, CGT, SUD et UNSA appellent à une
journée de mobilisation et d’action pour l’emploi le 13 novembre.

Les fédérations CFDT, CGT, SUD et UNSA, du secteur des télécoms se sont réunies le 15 octobre 2012. Elles constatent une situation alarmante sur l’emploi avec des plans sociaux ou des réductions d’emplois annoncés partout : chez SFR, Bouygues Télécom, France Télécom et d’autres sociétés de la branche. Cette situation se répercute sur toute la filière avec des impacts négatifs chez les équipementiers, les Centres de Relations Client, les boutiques, les SSII et les sous-traitants.

Dans ce contexte, les fédérations estiment qu’une autre régulation du secteur doit être construite avec une priorité affirmée sur l’emploi qui permette un autre partage des richesses. Il faut sortir d’un modèle exclusivement libéral pour construire une régulation plus équilibrée entre les acteurs économiques et l’ensemble des parties prenantes, tournée vers l’emploi.

Agité dans la période, le chiffon rouge de la séparation fonctionnelle des réseaux et services ne peut que rencontrer l’opposition déterminée des fédérations de salariés du secteur des télécoms.

L’annonce du 9 octobre 2012 par le gouvernement d’une consultation des représentants des salariés centrée sur la question de la bande des 1800 Mhz ou du subventionnement des terminaux ne peut satisfaire nos préoccupations et ne répond pas aux urgences du moment.

Pour les fédérations, alors que le secteur des télécoms continue de produire des richesses importantes, il faut arrêter les suppressions d’emplois et revenir à une dynamique de création d’emplois. C’est pourquoi les fédérations ont convenu d’une expression convergente sur l’emploi, la séparation fonctionnelle et la régulation dans les instances auxquelles elles participent.

Les fédérations s’adressent à tout-es les salarié-e-s du secteur pour défendre ensemble ces propositions qui nous rassemblent.

Réunies le lundi 15 octobre à 10h30 au siège de la F3C CFDT pour avancer sur l’analyse de la situation économique et sociale du secteur, mais également sur les modes d’action les plus appropriés pour mobiliser les salarié-e-s du secteur et peser sur les décisions du gouvernement et les stratégies des opérateurs et des industriels, les fédérations ne peuvent se satisfaire de consultations où l’on n’entend que la voix du patronat. Elles demandent à être écoutées et entendues sur l’emploi et la régulation.

Elles feront du 13 novembre une journée de mobilisation, d’action et d’expression pour
donner la parole aux salarié-e-s !
Elles demanderont à être reçues au ministère et organiseront une conférence de presse commune.


Téléchargez le communiqué