Aller au menu Aller au contenu
CFDT F3C :

Working Time Festival 2015
Festif et militant : retour sur un 1er Mai surprenant

Par F3C CFDT - 08 mai 2015

Le 1er mai 2015, 2 500 jeunes sont venus fêter le travail avec la CFDT. Le contenu proposé aux participants et les retours exprimés par les jeunes nous montrent la réussite de cet évènement :

 

Un contenu riche : Une diversité d’animations proposées par les structures de la CFDT (fédérations, URI, confédération et syndicats) ont permis, à tous les jeunes venus, de débattre ensemble des sujets qui les intéressent. Avec l’espace numérique, la F3C a organisé les démonstrations d’innovations technologiques qui ont impressionné les participants (Imprimante 3D à La Poste, objects connectés d'Orange). Ils ont aussi pu échanger sur les impacts de la révolution numérique sur l’emploi et les conditions de travail. Sur l’ensemble de la journée, il y en avait pour tous les goûts et pour toutes les sensibilités : les expériences de speed dating métiers ou de forum de gestion des temps de vie ont été remarquées. 

Une CFDT qui se découvre : De nombreux jeunes invités (collègues, amis et familles d’adhérents…) ont pu comprendre toute l’action et la pertinence de la CFDT pour leur quotidien. Les retours de témoignages nous informent que les jeunes étaient ravis par leur journée et qu’ils ne s’attendaient pas à ça. 

Un stand fédéral vivant et accueillant : Situé au cœur du village CFDT, le stand fédéral a permis de nombreux contacts avec des jeunes issus de notre branche fédérale. Ils sont notamment venus chercher des informations sur leurs activités dans l’Animation, les Bureaux d’études, les Centres d’appels ou le Cinéma. Un origami sur l’adhésion a rencontré un succès auprès de tous les jeunes qui passaient (de notre branche ou pas), qui ont apprécié son côté ludique et informatif. Un mur d’expression a aussi permis de recueillir de nombreux témoignages sur les besoins des nouveaux embauchés lors de leur intégration dans l’entreprise (formation à l’outil de travail, compréhension de l’organigramme, accueil par les militants syndicaux…).

La soirée a achevé l’évènement en alliant convictions militantes et dynamique festive. Le discours de Laurent Berger a permis de rassembler les 2 500 participants. Ils ont pu entendre le Secrétaire général leur confirmer que les jeunes avaient toute leur place au sein de la CFDT. Il a redit qu’il était possible de refuser la fatalité en s’engageant dans un syndicat de transformation sociale. Morceaux choisis de son discours : « Ne laissez personne vous dire que vous êtes trop jeunes pour ça ! On n’est pas trop jeune pour changer le monde », « nous vivrons ce que nous changerons ». Ensuite, les concerts ont conclu la journée dans une ambiance chaleureuse et rythmée. Skip the Use a enflammé le public en rappelant l’importance des syndicats auprès des travailleurs et en scandant « la jeunesse emmerde le Front national ». C’était une belle journée !

Cet évènement, doit nous rappeler que nous ne devons pas être frileux pour inviter des jeunes aux activités de la CFDT. Ils sont ouverts aux échanges et ont des choses à dire sur leur travail. C’est par l’action de la CFDT au quotidien qu’ils seront convaincus de son intérêt et de son pouvoir émancipateur. D’ailleurs, si l’on en croit un récent sondage, ce sont les moins de 35 ans qui sont les plus nombreux à juger les syndicats utiles. Montrons leurs qu’ils ont raison !